Patrimoine

Peu d'édifices ont survécu à l'usure du temps. Le plus important, le château féodal a été démantelé à la fin du 18ème. Les pierres des fortifications et des barbacanes ont servi aux habitants à construire de nouvelles habitations.

 

Les fossés servaient d'exutoire aux eaux usées du village ce qui constituait une importante source d'insalubrité. Ils disparurent en 1977 lors de la réalisation de l'assainissement collectif. Leur emplacement est aujourd'hui matérialisé par un "chemin de ronde".

 

Une halle occupait la rue principale, elle servait aux marchés jusqu'à leur disparition. Au premier étage de cette halle se trouvait la mairie. Pour y accéder, les administrés empruntaient une échelle.

 

L'église Saint Pierre est la seule encore en place. Elle a été bâtie au 14ème siècle (on suppose qu'une église plus ancienne la précédait au 12ème). Elle est imposante par son large clocher mur et sa superficie. Des contreforts présentant un relief important la renforcent notamment sur la face du clocher ou l'on trouve un escalier et une belle porte gothique. Des ouvertures sont garnies de deux cloches de belle taille. Plusieurs rénovations lui ont permis d'arriver jusqu'à aujourd'hui (1830, 1906, 1998).

 

Dispersées sur le territoire de la commune, on dénombre une douzaine de petits monuments surmontés d'une croix, édifiées au 19ème siècle. Certains présentent des caractéristiques intéressantes (architecture, moulure).

 

NOILHAN Un bref retour sur le passé (Marcel CARSALADE)
NOILHAN La traversée du 20ème siècle (Marcel CARSALADE)
Monographie des communes du Gers (Société Archéologique du Gers)

Le patrimoine de Noilhan

Les croix et les calvaires de Noilhan...

Il en reste beaucoup à prendre en photos... un peu de patience...